Evolution de la mobilité tertiaire

Evolution de la mobilité tertiaire

En collaboration avec son AMO / VINCI IMMOBILIER CONSEIL, iXref, en tant que maître d’œuvre, a conçu les aménagements de VINCI ENERGIES a Saint Denis.

Le projet portait sur l’aménagement de 4000m² de bureaux sur 2 étages. La dominante de l’espace ouvert était clairement identifiable avec 90% des postes en espaces ouverts. De grandes alcôves isolent les équipes les unes des autres.

Hormis une très forte valeur ajoutée donnée à l’identité de l’entreprise par la mise en scène de sa charte graphique (vitrophanie), l’autre particularité résidait dans le déploiement de locaux supports de type cabines téléphoniques pour 2 personnes en vis-à-vis.

Les collaborateurs de VINCI ENERGIES ont une moyenne d’âge située dans la trentaine.

La culture de la mobilité ne leur est pas étrangère. Mais il s’agit ici de mobilité interne, au sein des locaux afin d’éviter la mobilité urbaine !

Souvent cantonnée à des questions d’accessibilité (le temps de trajet domicile-travail), la mobilité s’exprime par conséquent aussi désormais par d’autres dimensions. Les salariés sont de plus en plus nombreux à connaître une organisation fractionnée de leur journée de travail, ainsi que des déplacements à l’intérieur des espaces de bureau.

La nécessité des rendez-vous demeurent une constante. Mais certains sont passés de la réalité du physique de la rencontre et de l’échange à celle de la réalité virtuelle. Les plate formes de type Skype combinées à l’usage du PC portable ont rendu possible cette révolution silencieuse et en marche.

Si les entreprises y trouvent un intérêt économique, le collaborateur gagne en efficacité en évitant les pertes de temps dans les transports.

Ces tiers-lieu que sont ces cabines téléphoniques répondent efficacement à cette nouvelle organisation du travail et transfert de la mobilité de l’extérieur vers l’intérieur de l’entreprise.

D’une taille de l’ordre de 2m², localisées en 2nd jour le long des circulations principales, elles sont en nombre suffisant pour ne pas avoir de système de réservation. C’est un lieu de réunion informel. Elles bénéficient d’un traitement acoustique renforcé et d’un éclairage adapté.

Depuis une dizaine d’années, on assiste à une révolution de l’organisation du travail, du management portait par les générations Y. Plagiés sur le modèle des Start up, les espaces dits collaboratifs continuent de se développer au sein des grandes entreprises.

Cette mobilité au travail réside aussi dans le fait que les postures d’un salarié sont multiples dans une journée du fait de la recherche d’échanges permanents et collaboratifs.

Ces espaces spécifiques et mutualisés permettent de proposer une meilleure gestion des espaces de 2nd jour dans les immeubles dont les plateaux ont une profondeur supérieur à 12m.

Bouger de l’extérieur vers l’intérieur serait-il la tendance du moment ? Salarié mobile = salarié heureux ?

La marque employeur ne suffit plus à recruter. Les bureaux deviennent la vitrine de l’entreprise. Ils véhiculent une image, une organisation de travail différenciante. Même s’il y a une grande inertie au changement dans l’entreprise, en méprisant l’aspect mobilité, une entreprise prend le risque d’être décorrélée des aspirations des nouvelles générations. Et donc se priver de potentiels talents.


Imprimer   E-mail